Coudre le trousseau de bébé

Voilà un petit temps que je n’ai pas écrit d’article… C’est parce que récemment je suis devenue maman  🙂 Et disons-le, la préparation de l’arrivée de bébé, la grossesse et l’accouchement m’ont pris beaucoup de temps et m’ont tenus éloignés du blog!

Je n’ai pas eu non plus beaucoup le temps de coudre dernièrement (je compte bien m’y remettre incessamment sous peu  😉 ) mais au début de ma grossesse, je me suis attelée à réaliser ce qu’on pourrait appeler le « trousseau » de bébé.

Dans cet article, je vais vous parler des livres et patrons utilisés et de ce que j’en ai pensé.

Mes projets réalisés
  • Capes de bain
  • Bavoirs
  • Gigoteuse
  • Pantalons type sarouel
  • Tour de lit
  • Matelas à langer de voyage
  • Coussin d’allaitement/cale bébé
  • Sac pochon-bavoir

Pour réaliser tout ça, je me suis basée sur trois livres et deux patrons trouvés sur internet:

 

9 mois pour coudre les indispensables de bébé de Sarah Despoisse, Éditions L’inédite

 

Ce livre est très bien fait, les explications sont très claires et les projets proposés particulièrement jolis et « fashions ».  Les modèles présentés sont classés par trimestre de grossesse en tenant compte de la taille des objets à coudre et de la difficulté des projets (sachant qu’on est moins « mobile » en fin de grossesse 😉 ). C’est le livre dont je me suis le plus servi!

J’ai réalisé les modèles suivants:  la cape de bain moelleuse (en plusieurs exemplaires), le tapis à langer nomade, le tour de lit très tendre et la gigoteuse câline (ce sont les noms du livre).

 

 

 

Tous les modèles sont assez faciles et rapides à réaliser. La gigoteuse est un peu plus complexe car il faut poser une fermeture éclair, mais il n’y a rien de très sorcier et les explications sont claires.

La gigoteuse est, pour moi, un des indispensables pour bébé qu’on utilisera longtemps (la taille va jusqu’au 6 mois du bébé d’après le livre – ce qui me semble pour le moment cohérent). Elle est très jolie avec ses tissus différents (pour le modèle du livre trois tissus sont utilisés, je n’en ai utilisé que deux) . Elle se ferme avec une fermeture glissière sur le côté et deux boutons pressions. En fonction de la saison, on peut adapter le rembourrage. Cela a été un vrai plaisir de la réaliser et quel bonheur de voir sa petite puce dormir dedans en se disant:  « C’est moi qui l’ai fait » (la gigoteuse et la petite puce  😉 )

 

 

J’ai un peu modifié le tour de lit car je ne voulais utiliser que deux tissus (j’ai donc dû recalculer les dimensions des rectangles: j’ai fait trois rectangles avec le tissu orange à fleur de 62 sur 42 cm et trois autres rectangles avec le tissu lion de 64 sur 42 cm) . Les dimensions sont pour un lit standard (il s’adapte donc très bien aux lits Ikea). Si votre lit n’est pas de taille standard, il y a les explications pour adapter les mesures. Ce tour de lit s’attache avec des petits nœuds, ce qui est très mignon mais je trouve qu’il faudrait en rajouter au milieu de chaque rectangle pour une meilleur attache. Je le trouve super joli mais après avoir lu la documentation sur « comment faire dormir bébé en sécurité » 😕 , je ne pense pas que je vais l’utiliser (#mamananxieuse).

 

 

Le tapis à langer nomade est, pour moi, un autre indispensable. Il est super pratique à utiliser quand on est en balade ou chez des amis et très confortable. Il y a un côté en tissu éponge et il est rembourré pour le confort du bébé. Il se replie en trois pour tenir facilement dans un sac à langer et il se ferme à l’aide de boutons pression. En plus, il se nettoie en machine, que demander de plus …

 

 

Objets-couture pour bébé de Sylvie Blondeau, Editions Mango

 

Ce livre est très bien fait aussi mais le choix des tissus pour présenter les modèles est plus enfantin et parfois on a du mal à imaginer le rendu final si on n’est pas spécialement fan de ce genre de motifs.

J’ai réalisé les modèles suivants: le coussin cale-bébé (qui me sert également de coussin d’allaitement) et le bavoir boutonné doublé (en plusieurs exemplaires).

 

 

 

Pour le coussin cale-bébé, la couture en elle-même est assez simple MAIS le remplissage avec des billes de polystyrène a été (très) fastidieux (je ne vous dit pas le nombre de billes que je trouve encore sous les meubles). En plus, il est assez difficile d’estimer quand le coussin est assez rempli, ce qui fait que le mien est un peu plus rigide que ceux trouvés dans le commerce, ce qui n’est pas des plus confortable pour le dos si vous voulez l’utiliser pour dormir en fin de grossesse. J’ai fini par m’en acheter un moins joli mais plus malléable. Un remplissage à la mousse aurait peut-être été plus indiqué. Mais il reste utilisable pour l’allaitement et je ne l’ai pas encore utiliser en cale-bébé. Le point positif de ce modèle est qu’il est nouable et peut donc se maintenir fermé.

J’ai cousu deux housses pour protéger le coussin. Elles sont très rapides à coudre mais elles ne recouvrent pas l’entièreté du coussin… mon coussin est donc déjà un peu sale  😥

 

 

Pour les bavoirs boutonnés, il n’y a pas eu de difficulté particulière non plus. Ils sont doublés en éponge pour une bonne absorption. J’ai préféré utiliser des boutons pressions au lieu de simples boutons pour plus de sécurité. J’ai dû laisser un espace plus grand non cousu pour pouvoir les retourner, sinon bonjour la galère pour retourner la partie plus mince du cou. Je ne les ai pas encore utilisés mais je les trouve un peu petit pour pouvoir les utiliser quand la diversification commencera. A voir…

 

 

Cadeaux de naissance à coudre – 22 créations pour enchanter les premiers mois de bébé de Coralie Bijasson, Editions Marie Claire

 

Ce livre m’a moins servi (même pas du tout pour l’instant) même si les modèles ont l’air très sympa. J’avoue que je me suis un peu emballée quand j’ai acheté les livres (je m’emballe toujours d’ailleurs avec les livres, il suffit de voir combien de livres sur la grossesse et la puériculture j’ai dans ma bibliothèque   🙄 ). Néanmoins certains modèles me font de l’œil, notamment le gilet. Je vous en parlerai plus dès que je m’y mets (le tissu est acheté  😉 )

 

Sarouel

Le patron pour le sarouel est très bien fait et très facile/rapide à réaliser avec une surjeteuse (la matière est en jersey). C’est possible de le coudre avec une machine à coudre si vous utilisez le point élastique mais les finitions sont moins jolies. Je les ai doublés avec du jersey pour qu’ils soient plus chaud. Ils sont évolutifs car la taille et les jambières peuvent être retournés pour s’adapter à la taille du bébé. C’est une idée de cadeau de naissance très chouette.

Pour les explications: http://minusculeinfini.com/2014/04/05/tutoriel-et-patron-du-sarouel-evolutif-pour-bebe/

 

 

Sac pochon – bavoir

 

Ce modèle m’a fait des clins d’œil sur facebook (vive la publicité ciblée). Je ne l’ai pas encore utilisé mais je trouvais ça vachement pratique sur le papier! C’est un petit sac à glissière qui, quand on le retourne, devient un bavoir. Vous pouvez donc transporter le matériel pour nourrir bébé et avoir un bavoir toujours sous la main. Il n’est pas très difficile à réaliser si on suit bien les explications et les étapes (ce n’est pas toujours facile de comprendre comment ça marche mais à la fin, on a un sac fonctionnel  🙂 ).

Pour plus de détails et/ou acheter ce patron: https://www.makerist.fr/patterns/le-pochon-gouter-malin-evolutif-en-bavoir-foxy

 

 

D’après moi, les indispensables pour l’arrivée de bébé dans ce que j’ai fait sont:

  • les capes de bain
  • la gigoteuse (c’est quand même la classe un bébé qui dort dans une gigoteuse fait par maman (ou papa)  😉 )
  • le tapis à langer nomade

 

Mes adresses

  • Les tissus viennent pour la plupart de chez Chipote et papote à Bruxelles près de Mérode (rue des celtes 57 à 1040 Etterbeek). Ma mercerie préférée à Bruxelles. https://www.chipote-et-papote.com
  • Les tissus de style japonais pour le coussin cale-bébé viennent des tissus du chien vert à Bruxelles (rue du chien vert 2 à 1080 Molenbeek)
  • Le tissu lion du tour de lit et le jersey matelassé de la gigoteuse viennent de L’atelier de la création à Paris
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réflexions au sujet de « Coudre le trousseau de bébé »

  1. Bonjour Sarah, je te lis avec attention et j’ai commandé le bouquin de référence dont tu parles pour commencer un trousseau de bébé. Je pense que je vais commencer par la cape essuie puisque tu le signales comme relativement facile. Comme tu l’auras compris, un petit ou petite s’annonce chez mon fils Simon et sa compagne Mathilde et je voudrais commencer à coudre. Aurais tu des patrons à me suggérer ?
    N’hésite pas à me communiquer conseils etc… je suis une couturière débutante.
    Portes toi bien ainsi que Charlotte et Pierre.
    Anne

    1. Bonjour Anne, Félicitations 🙂 Je suis trop contente pour toi et ta famille!
      La cape est vraiment facile à faire, l’éponge se coud comme du simple tissu en coton. C’est assez rapide à faire. Dans les autres choses assez faciles à faire (et utile), il y a aussi les bavoirs (on en a jamais assez ;)) (le seul truc auquel il faut faire attention, c’est laisser un espace suffisant pour retourner l’ouvrage, l’espace indiqué dans le livre n’est pas suffisant) et le tapis à langer nomade (facile, rapide et super pratique!). Je n’ai pas utiliser d’autres patrons que ceux des livres et celui du sarrouel dont je parle dans l’article. J’ai acheté un patron pour faire un gilet mais je ne l’ai pas encore commencer…

      Encore toutes mes félicitations 🙂
      Sarah

Laisser un commentaire