Welcome to Las Vegas

Las Vegas, la route 66 et le Grand Canyon

LAS VEGAS

Las Vegas… Bienvenue dans ce que certains appellent le disneyland des adultes, d’autres la ville du vice (à vous de choisir 😎 ). Une ville où l’on peut jouer tout son argent, se marier dans la foulée et boire de l’alcool dans la rue (si vous avez plus de 21 ans, bien entendu).

Welcome to Las Vegas
Welcome to Las Vegas
Le Strip

On a l’impression de bien connaître le strip tellement on l’a vu dans les films et les séries (vive les « Casino », « Las Vegas Parano », « Les experts » et cie) mais le voir en vrai, c’est encore plus dingue que ce que l’on pouvait imaginer. C’est un autre monde, un monde fait de néons, de paillettes et de jeux. Les casinos se succèdent les uns aux autres; certains sont à thème, d’autres sont ultra chics, d’autres… un peu moins. Vous n’avez que l’embarras du choix pour aller dépenser vos dollars.  Je n’imaginais pas qu’un casino puisse posséder autant de machines à sous et de table de jeux et qu’autant de monde était prêt à perdre de l’argent de façon aussi frénétique à toute heure du jour et de la nuit… J’avoue avoir perdu moi-même quelques dollars  (on n’a pas fait tout ce chemin pour ne pas se laisser tenter 😛 ).

On logeait au Circus Circus (un hôtel sur le strip certes, mais un peu en retrait. Il faut compter une bonne vingtaine de minutes de marche pour atteindre les hôtels principaux). Le premier soir, on s’est contenté d’aller manger au Treasure Island (le casino en tant que tel n’a rien de particulier, surtout depuis que le spectacle sur les bateaux pirates n’est plus organisé 😥 ). Après tout, il faut s’habituer au jetlag (9 heures dans les dents quand même).

Le lendemain, on a commencé notre tournée des hôtels du strip qui se surpassent dans leurs décorations pour appâter le joueur : le Whynn (un hôtel récent, magnifique. La décoration est sobre mais luxueuse), le Venitian (bienvenue à Venise avec ses  canaux, ses gondoles et sa place Saint-Marc. Non vous ne rêvez pas, bienvenue à Venise en plein milieu du désert), le Harra’s (thème country), le Flamingo (la décoration y était décevante mais on peut y voir, comme son nom l’indique, des flamants roses dans le jardin), le Bellagio (hôtel mythique de Las Vegas, réputé pour son spectacle des fontaines qui a lieu toutes les demi-heures), le New York New York (pas besoin d’expliquer le thème), l’Excalibur (thème : château du moyen âge directement sorti d’un cartoon), le MGM  et le Luxor avec son sphynx et sa pyramide noire. Vu la saison (fin septembre), la température extérieure nous a permis de faire tout ça à pied mais le retour s’est fait en métro aérien (très pratique si vous ne souhaitez pas marcher beaucoup ou si la chaleur est insupportable).

Nous n’avons pas visiter le Caesar Palace car nous y logions à la fin du séjour (comme c’était en pleine semaine, les prix étaient corrects). Même si « ça le fait » de dire aux gens qu’on a dormi au « Caesar », les prestations n’étaient pas à la hauteur du prix (on n’a pas pu profiter de la piscine car elle fermait tôt, les articles du mini-bar sont hors de prix) et on aurait finalement préféré loger dans un casino un peu moins chic mais un peu plus funky (du style le Harra’s, pour un décor plus cowboy; après tout on est aux States 😉 )

The Mirage, Las Vegas
The Mirage, Las Vegas

 

Les fontaines du Bellagio, Las Vegas
Les fontaines du Bellagio, Las Vegas

 

 
Downtown Las Vegas

Le soir, on est allé à  Fremont street (Downtown Las Vegas). Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils n’ont pas lésiné sur les néons.  La population est différente du strip, on sent que c’est un peu plus cheap. Il y a des filles à moitié nues, des chippendales et des gens déguisés en gros bébé posant avec les passants pour de l’argent. Disons que c’est à voir mais pas avec des enfants (ou des âmes un peu sensibles).

Fremont Street, Downtown Las Vegas
Fremont Street, Downtown Las Vegas

On a mangé au Heart Attack Grill où l’on peut trouver l’hamburger le plus gras du monde: 8 steaks hachés et 40 tranches de  bacon… rien que ça! Je vous rassure, il y en a des plus petits à la carte! Nous nous sommes contentés du basique (appelé « Single bypass burger »… Tout un programme): un steak haché et 2 tranches de bacon. A l’entrée, une serveuse déguisée en infirmière nous invite à enfiler une blouse d’hôpital (on risque la crise cardiaque après tout 😛 ).  Il faut bien avouer que la déco est un peu cheap et le contexte un peu glauque. Si vous pesez plus de 350 lbs (+- 160 kg) , vous mangez gratuitement, mais avant vous devez vous peser devant tout le monde… 🙄 ). Quand on y était, un « patient » s’est pesé pour bénéficier de cette formule, on s’est quand même retenu d’applaudir avec le reste de la salle car bon, on n’avait pas trop envie d’encourager.

Petite précision: si vous ne mangez pas tout votre burger, vous recevez… une fessée! (J’ai tout fini, heureusement  car les fessées avaient l’air de faire mal. ça claquait bien!). On ne trouve ce genre de resto que là-bas et ça valait  la peine d’être vu.  

Heart Attack Grill

 

« Get your kicks on route 66 »

Le lendemain, nous avons débuté notre roadtrip.

Nous avons  commencé par un arrêt au Hoover Dam sur le lac Mead. On a admiré cette immense barrage sans lequel Las Vegas n’existerait pas.

Hoover Dam

Hoover Dam
Hoover Dam

On a repris la voiture, direction l’Arizona et la mythique route 66 qu’on a pris à partir de Kingman. On s’est arrêté pour la pose photo avec de vieilles voitures rouillées à Hackberry General store (petite info intéressante: on ne peut pas y manger 😕 ). Nous avons fait une pause lunch tardive à Peach spring, au restaurant « Diamond Creek restaurant » de la tribu  indienne Hualapai. Si vous passez par là à l’heure de manger, n’hésitez pas, c’était très bon (et c’est vraiment le long de la route, pas besoin de faire un détour). On s’est également arrêté à Seligman pour se dégourdir les jambes et manger une « énorme » part de Carrot cake au Lilo’s Café (une part pour deux voir pour quatre est amplement suffisante).

Nous avons dormi à Williams à environ 1 heure de route du Grand Canyon (loger au Grand Canyon peut s’avérer être assez coûteux et le site peut être bondé).

Hackberry General Store, Route 66
Hackberry General Store, Route 66

 

Grand Canyon

Nous sommes partis assez tôt de Williams pour arriver en début de matinée au Grand Canyon. Premier passage au centre d’accueil. Une ranger nous indique un chemin de randonnée pour que l’on puisse descendre un peu dans le canyon, ainsi qu’un point de vue sur le rim pour que l’on puisse apercevoir la rivière Colorado (Hopi point).

Nous sommes dans la navette qui nous amène au début du chemin de randonnée « South Kaibab trail » quand nous apercevons pour la première fois le Grand Canyon. Je suis juste estomaquée, c’est un paysage grandiose, indescriptible et on n’a pas assez d’yeux pour tout voir ! On a commencé notre descente jusque « Cedar Ridge » (descendre est assez facile). On a mangé un sandwich avant de remonter (là c’est tout de suite moins facile (il y a 320m de dénivelé)). Un adage à ne pas oublier « Ce que tu descends, il va falloir le remonter », il ne faut donc pas voir trop grand pour la descente! Pensez bien à vos capacités physiques et surtout au temps dont vous disposez pour la visite surtout si vous devez être ailleurs pour passer la nuit (les routes ne sont pas éclairées).

Conseil : la rivière Colorado est visible du rim, vous devez vous rendre à « Hopi Point »; n’hésitez pas à demander aux rangers dans les points d’informations si vous souhaitez faire des randonnées dans le Canyon.

Nous nous rendons à Page en fin de journée (et nous avons fait une partie du trajet dans le noir le plus complet, c’était assez flippant).

Grand Canyon
Grand Canyon

 

Adresses à retenir:

A voir:

  • Hôtels à voir à Las Vegas: le Venitian, le Luxor, Excalibur, le Caesar Palace, le Bellagio.
  • Dans les environs de Vegas: Hoover Dam
  • Sur la route 66: Hackberry General Store

Pour manger:

  • Heart Attack grill: pour manger un hamburger dans un restaurant qui ne peut qu’exister aux States – 450 Fremont Street, downtown Las Vegas (leur site: http://www.heartattackgrill.com)
  • Diamond Creek restaurant: le long de la fameuse route 66 – 900 Route 66, Peach Sping AZ (leur page facebook)

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre itinéraire et les préparatifs de notre voyage, vous trouverez plus d’information dans cet article.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une réflexion au sujet de « Las Vegas, la route 66 et le Grand Canyon »

Laisser un commentaire